Chemin : Accueil > Blog bio > Habitat & Jardin > Le danger des ondes et champs électromagnétiques

Le danger des ondes et champs électromagnétiques

Par Karine pour Bio et Bien-être - Imprimer cet article

Face aux problèmes de santé croissant dans notre société, vous êtes de plus en plus nombreux à vous inquiéter de l’incidence des ondes et champs électromagnétiques.

Tout d’abord, faisons un point sur leur rayonnement, il est bon d’avoir bien conscience qu’il peut être intentionnel (on s’en sert pour établir des communications sans fil avec la téléphonie mobile, les ondes radio, la wi fi...), ou non intentionnel (il est la conséquence du transport d’énergie électrique).

 

Champ électrique et champ électromagnétique - Quelle différence ?

Le champ électrique est lié à la tension ; il est présent dès que l’on branche un appareil, même si le courant ne passe pas. Il se mesure en volt par mètre (V/m).

Le champ magnétique est lié au courant et n’apparaît que si un courant est consommé, autrement dit si l’appareil électrique est allumé. Il se mesure en tesla (T).


Les champs et ondes électromagnétiques

Le champ électrique et le champ magnétique forment un ensemble appelé champ électromagnétique (ou onde électromagnétique).

Il est démontré que le champ électromagnétique se propage en ondes sphériques (comme les ronds dans l’eau) plus ou moins importantes. C’est là que l’on va définir la longueur d’onde d’un champ électromagnétique.

Rayonnements ionisants et rayonnements non ionisants

Les rayonnements ionisants

C’est un rayonnement capable de porter atteinte au matériel génétique de notre corps.
Produits naturellement (en faible quantité) par la croûte terrestre, les rayonnements ionisants sont présents dans certains habitats, par exemple sous forme d'un gaz radioactif appelé radon. Ils nous arrivent également de l’espace sous forme de rayonnements cosmiques.

Mais ces rayonnements peuvent également être générés par l'activité humaine : centrales nucléaires, examens médicaux de radiologie ou la radiothérapie (traitement de certains cancers).

En raison de leur forte énergie, lorsqu’ils ‘ionisent’ la matière, cette énergie peut endommager le matériel génétique (ADN) de nos cellules, ce qui augmente le risque de cancer.

Les rayonnements non ionisants

C’est un rayonnement électromagnétique transportant trop peu d’énergie pour endommager l’ADN.

S'il n'y a, actuellement, aucune évidence scientifique d'un risque lié aux pylônes à haute tension ou aux fours à micro-ondes, par contre un doute subsiste quant au risque de cancer en cas d'utilisation intensive du GSM. C'est pourquoi des conseils de prudence (usage raisonnable) s'imposent en ce qui concerne les téléphones mobiles.

 

Les antennes relais sont-elles dangereuses ?

Dans l’intérêt de leur sécurité, les personnes travaillant à l’installation ou à la réparation des antennes relais ont pour consigne stricte de ne surtout pas se tenir face à une antenne en fonction plus de quelques dizaines de secondes d’affilée.

Lorsque les personnes, comme vous et moi, ont appris cela, nombreux en ont déduit que les antennes relais pouvaient avoir un effet néfaste pour notre santé.

En réalité, bien sûr qu’il est dangereux de se tenir à 1 cm ou 10 cm de l’antenne relais… mais pas à 10 m. La puissance des ondes en provenance des antennes décroît à mesure que l’on s’en éloigne ; si bien qu’en passant de 10 cm à 10 m, par exemple, on diminue la puissance des ondes électromagnétiques d’un facteur 10000 (100²).

C’est exactement la même chose dans le cas d’un feu, plus vous éloignez votre main de la flamme, plus vous réduisez, voire anéantissez tout risque de brûlure.

Ces antennes émettent des ondes non ionisantes, et à ce jour, aucune évidence scientifique d'un risque pour la santé lié aux antennes relais n’a été relevée.


Et le téléphone portable est-il dangereux ?

Bien qu’il émette des ondes non ionisantes, de nombreuses études mettant en cause l’effet nocif du téléphone portable ne citent que l’utilisation du portable lui-même (et non celui des antennes relais, ou encore des micro-ondes), car bien qu’ils émettent  des ondes très faibles, nous l’utilisons coller à notre oreille.

 

 

La réglementation des ondes électromagnétiques

Depuis 2015, une loi encadre l’exposition aux ondes.

 

Crèches, immeubles d’habitation, établissements publics… Nous sommes potentiellement constamment exposés avec nos enfants aux ondes électromagnétiques, et à des risques pour notre santé.

 

Accès wifi, téléphone mobile, antenne relais… On ne dispose pas d’un recul suffisant pour évaluer leur impact sur la santé, c’est pourquoi, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS, les a tout de même classées comme « peut-être cancérigènes pour l’homme ».

 

C’est pourquoi, dans les crèches, l’installation d’un accès sans fil à internet est désormais interdite.

Dans les classes des écoles primaires, les accès sans fil doivent être désactivés lorsqu’ils ne sont pas utilisés pour des activités pédagogiques.

Dans les immeubles, les occupants peuvent s’informer des mesures réalisées pour leurs installations via l’agence nationale des fréquences (ANFR).

La publicité visant à promouvoir l’usage du téléphone mobile doit comporter une recommandation claire pour le port d’un accessoire limitant l’exposition aux ondes.

 

Malgré ces précautions, on relève un nombre croissant dans la population de cas d’électrosensibilité, forme d’allergie aux ondes.

 

C’est ainsi, pour prévenir ces risques méconnus qu’une loi a été publiée début 2015, pour renforcer l’encadrement de l’exposition aux ondes électromagnétiques.

 

Depuis 2017, les employeurs doivent protéger leurs salariés contre les ondes électromagnétiques

 

Dans l’ambition d’améliorer « la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, qui reposait jusqu'alors sur les seuls principes généraux de prévention », de nouvelles règles imposent aujourd’hui aux employeurs de prendre des mesures afin de protéger leurs salariés des champs électromagnétiques émis par les nombreux appareils électroniques présents dans les entreprises.

 

Des précautions seront prises, tout particulièrement, vis-à-vis des femmes enceintes, mais aussi des travailleurs âgés de moins de dix-huit ans occupant des postes où les ondes sont susceptibles de dépasser ces valeurs limites.

         

> Trouver un spécialiste des champs électromagnétiques <

 

 

Articles à lire également : 

 

Téléphone portable et cancer du cerveau : le risque confirmé. Des solutions existent !

 

Comment réduire les ondes wifi dans une maison ?

Commentaires (0)

Soyez le premier à commenter cet article !

Soumettre un commentaire

Prénom/Nom :
Mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.

Produits à la une

Produits en promotion